Cancer : comment franchir le cap de la rémission vers la guérison ?
1751
post-template-default,single,single-post,postid-1751,single-format-standard,qode-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,pitch-ver-1.8, vertical_menu_with_scroll,grid_1300,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
rémission un pas vers la guérison

Rémission : un pas de plus vers la guérison

Les traitements lourds sont finis pour vous et vous faites partie des femmes atteintes d’un cancer féminin, qui désormais se portent bien. Votre oncologue vous déclare en rémission. Voilà un grand pas franchi : vous êtes sur le chemin de la guérison ! Quelques conseils pour appréhender ce premier pas vers la victoire.

La fin des traitements, un cap à franchir

La fin des traitements lourds signe la régression du cancer et signifie que vous avez remporté votre première grande victoire. Cependant, il se produit soudain comme une cassure du rythme de votre vie.

Depuis le diagnostic de votre cancer, vous avez été prise dans une sorte de tourbillon où s’enchaînaient sans relâche les rendez-vous médicaux et les traitements. Vous étiez également entourée par les différents membres d’une équipe médicale et paramédicale. Soudain, vous voici lâchée dans la nature avec la recommandation de reprendre une vie normale

Cette phase peut provoquer en vous un certain désarroi. Si vous avez jusqu’alors bénéficié d’un suivi psychologique, ce n’est pas le moment d’y renoncer. C’est également une période pendant laquelle vous ne devriez pas hésiter à solliciter l’aide de vos proches.

Tentez de vivre ici et maintenant, dans l’instant présent, et faites vôtre la philosophie du carpe diem

La phase de récupération, une transition indispensable

Vous êtes en rémission, certes, mais vous avez encore besoin de vous accorder une phase de récupération après les traitements lourds qui vous ont fragilisée. Pendant quelque temps, vous allez peut-être ressentir encore une grande fatigue, aussi bien physique que psychique.

Ne vous lancez pas tout de suite des défis démesurés, mais prenez soin de vous et adoptez un mode vie aussi zen que possible : alimentation saine, promenades régulières, petites siestes, mais aussi sorties bienfaisantes entre amis, au cinéma, au théâtre…

Si vous le pouvez, une bonne idée serait de programmer des vacances dans une villégiature agréable, ou encore une cure thermale ou un séjour en thalassothérapie. L’objectif est de retrouver peu à peu votre énergie physique et mentale, or votre assurance Cancer Féminin vous permet d’apporter un peu de douceur dans votre vie.

Vivre le moment présent, un état d’esprit…

Vous avez vécu des moments difficiles qu’il est temps de laisser derrière vous ; toutefois l’avenir reste incertain, il se passera encore du temps avant que les médecins vous parlent de guérison.

Si vous le pouvez, ne pensez pas trop au passé récent ni à l’avenir lointain : tentez de vivre ici et maintenant, dans l’instant présent, et faites vôtre la philosophie du carpe diem. Profitez au maximum d’une journée ensoleillée, savourez un bon livre, émerveillez-vous au spectacle de la nature, retrouvez le goût de sourire et de rire. Prenez la main qui se tend, resserrez les liens avec ceux qui vous ont soutenue pendant votre maladie. L’étau qui vous oppressait se desserre enfin : cueillez la vie dans tout ce qu’elle a de plus précieux !

Rémission, OK. Objectif : guérison !

Rémission ne signifie pas guérison. Mais, c’est un grand pas !

Je profite de ce temps pour réfléchir à mes envies

Je transite en douceur en poursuivant mon soutien psy

J’offre, à mon entourage et moi, un moment de dépaysement pour faire une pause

Aucun commentaire

Commentaires fermés.