Après cancer : une reconstruction physique et psychologique pour rompre avec le cancer
1759
post-template-default,single,single-post,postid-1759,single-format-standard,qode-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,pitch-ver-1.8, vertical_menu_with_scroll,grid_1300,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
rompre avec le cancer nouveau look

Rompre avec le cancer : nouveau look pour une nouvelle vie

Le cancer féminin est désormais derrière vous et vous allez apprendre peu à peu à rompre avec lui. Cependant, la maladie laisse des traces aussi bien physiques que psychologiques. Pour repartir d’un bon pied, ne négligez pas les phases nécessaires de reconstruction. Prendre soin de vous, et de votre féminité, est une étape essentielle pour repartir du bon pied.

Le deuil de votre ancien moi, un travail sur soi

Etape préalable à votre reconstruction psychologique, vous avez à faire le deuil de votre ancien moi. Vous avez peut-être subi des interventions chirurgicales qui ont modifié votre apparence, ou vous obligent à renoncer par exemple à une maternité. Vous avez été soutenue par certaines personnes de votre entourage mais vous êtes sentie abandonnée par d’autres.

La première étape est de prendre conscience de tous ces deuils, sans les amplifier, mais sans les dramatiser non plus. Comme pour tout deuil, le temps fera son œuvre si vous acceptez de le laisser faire. Et soyez consciente qu’en échange de ces deuils difficiles, vous avez gagné le plus inestimable des cadeaux : la Vie !

A mener seule, ou accompagnée d’un professionnel, cette étape est essentielle pour prendre conscience de votre vécu, mesurer le chemin parcouru et s’armer pour de nouvelles aventures.

La reconstruction physique, se redécouvrir pas à pas

Vos cheveux repoussent

Si vous aviez perdu vos cheveux, vous allez très vite vous réjouir en les voyant repousser, cela ne devrait pas prendre plus d’un à deux mois après la fin de votre chimiothérapie. Peut-être ces nouveaux cheveux seront-ils différents (plus foncés, plus bouclés…), cela est parfois transitoire, parfois non. Quoiqu’il en soit, chouchoutez cette précieuse chevelure : à vous les soins régénérants et les séances chez un coiffeur visagiste !

Votre énergie revient

Peu à peu, la fatigue accumulée s’estompe et votre énergie revient. C’est le moment de la booster en offrant à votre corps une alimentation équilibrée (sans oublier de vous faire plaisir !) et une activité physique douce mais régulière, choisie en fonction de vos goûts. Si vous êtes portée vers les thérapies alternatives, c’est peut-être aussi le moment de voir si l’une d’elle peut vous aider à rééquilibrer vos énergies.

Votre buste retrouve son équilibre

Si vous avez subi une mastectomie, vous pouvez, 6 à 12 mois après l’intervention, envisager une reconstruction mammaire, qui est le plus souvent possible. Une première intervention consiste à reconstruire le sein enlevé. Ensuite, si nécessaire, on vous proposera la plastie de l’autre sein afin que votre buste retrouve son équilibre. Puis viennent les « finitions » : la reconstruction de l’aréole et du mamelon. Au total, le résultat est étonnant : vos deux seins sont parfaitement esthétiques et vous pouvez vraiment dire : adieu cancer !

Vous en sortez avec des forces et des atouts

La reconstruction psychologique, sortir grandie du cancer

Votre reconstruction physique est un grand pas en avant, qui va vous permettre de rompre avec votre passé médical. Cependant, votre reconstruction intérieure est bien plus importante encore !

L’épreuve traversée vous a changée en profondeur. Vous en sortez avec des forces et des atouts nouveaux. Après avoir senti l’aile de la mort vous frôler, vous aurez peut-être envie de revoir vos priorités et d’avancer d’un pas différent et de mieux goûter la vie dans toutes ses richesses.

Voyez cette conquête de votre nouveau moi comme une aventure grande ouverte sur de multiples possibilités ! Sachez qu’un psychothérapeute peut vous accompagner dans cette étape-là aussi : les ressources et richesses intérieures acquises pendant la maladie sont comme des boutons de fleur qu’un suivi psychologique peut vous aider à épanouir au mieux.

Après Cancer, je prends soin de moi !

Je prends le temps de faire le point sur le chemin parcouru, les pertes et les gains

Je réfléchis à mes envies et je m’autorise à tenter l’aventure

Je rééquilibre mes énergies pour repartir sur des bases saines

Je chouchoute mon nouveau corps et je booste ma féminité

Je reste entourée par des professionnels, si besoin

Aucun commentaire

Laisser un commentaire :