Sexualité, beauté, travail : nos réponses sur les tabous du cancer féminin
1706
post-template-default,single,single-post,postid-1706,single-format-standard,qode-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,pitch-ver-1.8, vertical_menu_with_scroll,grid_1300,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
les tabous du cancer du seins

Cancer féminin : soulevons les tabous

Un cancer, ce n’est pas seulement une pathologie, c’est une phase de vie. Avec ses doutes et ses questions. Certaines trop intimes pour être posées, d’autres dont on imagine la réponse sans vraiment savoir. Levons ici quelques tabous autour du cancer féminin

Douleur fantôme : mythe ou réalité ?

Réalité, bien qu’il s’agisse davantage d’une gêne que d’une douleur. La douleur fantôme est médicalement appelée « névrome ». C’est une névralgie qui atteint le tronçon du nerf sectionné durant l’amputation. Le névrome peut donc concerner les femmes récemment opérées du sein. Cette gêne est localisée et disparait au fil du temps.

Peut-on tomber enceinte après une chimiothérapie ?

Oui, mais la fertilité moyenne des femmes est en baisse après la chimiothérapie. Ce phénomène varie en fonction de l’âge des femmes ainsi que du type de traitement.

Il est fréquent que les cheveux changent de nature après une chimio

Chimio : est-ce que ça fait mal ?

La chimiothérapie est un traitement médicamenteux qui agit sur les cellules malades mais aussi sur les cellules saines. Un certain nombre de désagréments peuvent être ressentis.

Douleurs dans la bouche

Les muqueuses de la bouche sont particulièrement sensibles et durant une chimiothérapie elles ont tendance à s’assécher. Aphtes et lucites peuvent apparaître. Parce que ces désagréments peuvent rendre la prise d’alimentation difficile, ils doivent être signalés dès leur apparition pour adopter un traitement efficace.

Douleurs sur la peau

Le syndrome main-pied est l’un des effets indésirables induits par la chimiothérapie. Il s’agit de rougeurs et parfois de douleurs localisées. Un ajustement de chimiothérapie est parfois nécessaire pour diminuer le phénomène. Une crème spéciale apaisante pourra vous être prescrite. Il est conseillé d’éviter de vous exposer au soleil durant votre traitement.

Douleurs aux nerfs

Décharges électriques, serrement… sont parfois des effets secondaires de la chimiothérapie. Des douleurs et gènes qui peuvent être traitées par l’absorption de médicaments adaptés.

Le sexe durant une chimio, c’est possible ?

Avoir des relations sexuelles durant la chimiothérapie n’est pas contre-indiqué. En revanche, les rapports non protégés le sont. Tomber enceinte durant une chimiothérapie peut en effet avoir des effets néfastes pour le fœtus.

Ma sexualité n’est plus la même depuis mon ablation du sein…

Baisse de la libido, désir en berne… les femmes doivent parfois vivre une période difficile sur le plan sexuel durant le traitement du cancer. Parfois, c’est leur partenaire qui éprouve des blocages. Dans ce cas de figure, il est conseillé de faire appel à un thérapeute de couple ou un psychologue, au plus vite. Un professionnel qui aide les couples en difficulté à retrouver la complicité et les femmes à se familiariser avec ce nouveau corps.

Cheveux : repoussent-ils toujours après une chimio ?

Oui, les cheveux repoussent toujours, tout comme les poils (sourcils, pubis…). Les délais de repousse varient d’une femme à l’autre. Toutefois, il est fréquent que les cheveux changent de nature après une chimio. Autrefois raides ils peuvent devenir frisés, et inversement.

Traitement hormonal : que faire contre les sécheresses vaginales ?

Le traitement hormonal qui est prescrit contre certains cancers provoque très souvent des sécheresses vaginales, gênantes au quotidien et rendant les rapports sexuels parfois difficiles. Des crèmes existent pour vous soulager. De même, des traitements hormonaux peuvent vous aider à revenir à la normale. Parlez-en à votre médecin !

Doit-on dire que l’on a eu un cancer à un entretien d’embauche ?

Aucune loi ne vous y oblige. Ce choix appartient à chacune d’entre vous. Toutefois, si des rendez-vous médicaux fréquents sont à prévoir, il est conseillé de prévenir son potentiel employeur de son état de santé actuel.

Femme malgré le cancer…

Les traitements entrainent des effets secondaires désagréables, qui peuvent être amoindris par des médicaments

Je peux conserver une sexualité épanouie mais je décale mon projet bébé

Après la chimio, je retrouve mes cheveux, mes poils (!) et mes ongles. Pendant, je peux m’équiper de substituts naturels très discrets

Rien ne m’oblige à dévoiler que j’ai eu cancer à un employeur

Aucun commentaire

Laisser un commentaire :